Choirée France Five

Vendredi soir, je suis allée au Max Linder, voir en avant-première la projection du 6e et dernier épisode de France Five !

France Five

Pour la petite histoire, j’ai connu France Five via le magazine Les Dossiers du Manga en 2002. Chaque numéro proposait un DVD avec le premier épisode d’un anime, toutes sortes de goodies en rapport avec le thème abordé et des vidéo amateur.

France Five, plus qu’une parodie, est un hommage au sentai, reprenant ses codes à la lettre tout en les adaptant à la culture française. C’est une série de 6 épisodes dans laquelle on retrouve avec émotion le charme du carton pâte, les scènes de combat dynamiques qui compensent intelligemment le jeu des acteurs. C’est aussi tout plein de clins d’œil.

Ce que j’y apprécie encore plus c’est l’évolution au cours des épisodes. La passion qui a animé cette équipe est presque palpable, je trouve ça génial.

Vendredi soir a été magique !

Le 6e épisode est un beau final à la série. Et ensuite, avec mes copines, nous avons pu rester jusqu’à la fermeture du cinéma pour faire les groupies hystériques, appareil photo en main et stylo, courant après tout le monde pour les autographes *_*

avec Red Fromageavec Blue Accordéonavec Pink à la Mode et sa doublureavec Black Beaujolais

Je suis repartie avec le hors-série AnimeLand et son double DVD des épisodes de France Five et de bonus, et les génériques dans la tête.

♪♫ De Bourgogne en Aquitaine,
Lexos 13 menace nos plaines !
Fiers défenseurs du rouge, blanc et bleu,
Courage ! Espoir ! France Five !… ♪♫

Et comme le monde est petit, d’autant plus dans ce milieu, j’ai eu la chance de rencontrer des gens de Flander’s Compagny et de discuter un peu avec eux *_*

avec Hippolyte Kurtzmann

avec Gladys TruemanÇa restera un super souvenir. Ils sont tous super gentils ♥_♥ Il ne me reste plus qu’à trouver une place sur mon mur pour afficher le poster :3

 

Merci pour cette fabuleuse soirée-aventure !

Et n’oublions pas « Pierre qui roule est mère de sûreté ».