Dechin à la Grande galerie de l’évolution

Oulala, j’ai fini la semaine sur des chapeaux de roues et n’ai pas eu/pris le temps de poster un article… j’ai même hésité à l’antidater (perfectionnisme, toussa toussa…). Bon, finalement je le fais pas, je ferai un autre article d’ici la fin de semaine pour me rattraper.

J’ai repris le dessin avec ma pote Darkdojy. Et, oh joie, j’ai pas trop perdu la main durant ces derniers mois de pause. Je suis même fière de mon coup de feutre (beh oui je m’interdis le crayon) pour cette remise en train ^^ Et mon assurance va crescendo, c’est très gratifiant.

La preuve en image :

Bubale de coke.
Je suis satisfaite du rendu des cornes ^^
C’est une des rares fois où j’ai dessiné un animal de cette taille en entier. Ça m’a demandé pas mal de temps.
J’ai un peu galéré à retrouver comment faire des niveaux de gris en hachures, ce qui donne par endroits des effets texturés involontaires et explique l’inégalité de rendu sur l’ensemble du bestiau. Un point qui m’a un peu chiffonnée : j’étais placée en contre-plongée pour le dessiner…

Cette girafe a vraiment l’air con, c’est pas que mon dessin qui rend ça. On dirait qu’elle fait la duck face xD

L’hippopotame de l’enfer, mouahahaha, j’adore sa tête. Je me suis beaucoup amusée avec lui (non, ce n’est pas que l’effet de l’évaporation de mes feutres à alcool). J’adore les hachures, ça rend des noirs texturés intéressants et donne tout un panel de nuances.

Je pense tenter la couleur d’ici peu, ça me démange.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.