Inchomnie créative

Quand j’ai appris que les Éditions Delcourt organisaient un concours pour gagner une édition limitée des Notes de Boulet j’ai eu envie de participer.

Il fallait mettre en situation le fameux écusson.

Étant dans ma période Petit Poney, j’ai d’abord pensé faire une custo spéciale. Mais n’ayant pas de poney destroy sous la main et le temps étant très très limité, c’était trop tendu. J’ai donc envisagé de prendre une belle photo de ma salière et de faire un montage…

Faisant des tests sur une photo pas top, je me suis amusée et ai commencé à donner à ma salière des couleurs radioactives. Mais le rendu était loin d’être satisfaisant alors j’ai décidé d’utiliser mon modèle kenshi pour faire un poney-Boulet avec l’écusson comme cutie mark.

Ayant un 2e modèle de petit poney, je me suis amusée à le mettre aux couleurs du tome 8 des Notes… quelle idée… et faire ça un soir avant d’aller me coucher…

A peine la lumière éteinte, la créativité excitée, des idées ont fusé pendant quelques heures sur la façon dont je pourrais ponifier chaque tome.

Résultat, j’ai été à fond dans le concept :

De gauche à droite :
Debout mes globules ! ; Born to be a larve ; Les 24 heures ; Formicapunk ; Boulet ; Songe et mensonges ; Peu d’or et moult gueule ; Le petit théâtre de la rue ; Quelques minutes avant la fin du monde ; La viande, c’est la force

J’ai réussi à finir dans les temps et je suis assez satisfaite. Reste à voir si ça plaira =^^=

Préparachion d’Halloween

Cette année je risque de pas avoir de quoi creuser une citrouille. Mais pour quand-même marquer le jour de la trouille je prépare ma tenue. Voici le masque :

J’ai d’abord moulé mon visage avec du papier journal trempé dans un mélange de farine et d’eau qui fait une colle naturelle.

Puis j’ai commencé à modeler le masque sur cette base.

 

J’ai également trouvé le premier tissu pour mon sac de sport :

 

Comme je suis toujours en train de trier mes vieux travaux et que c’est l’automne, voici 2 dessins de MANAA.

Feuille de figuier

Bogue de marron

 

Pour terminer j’ai envie de partager ce texte trouvé dans Différence & souffrance de l’adulte surdoué de Cécile Bost :

«Quel que soit son domaine de création, le véritable esprit créatif n’est rien d’autre que ça : une créature humaine née anormalement, inhumainement sensible.

Pour lui, un effleurement est un choc, un son est un bruit, une infortune est une tragédie, une joie devient extase, l’ami un amoureux, l’amoureux est un dieu, et l’erreur est la fin de tout.

Ajoutez à cet organisme si cruellement délicat l’impérieuse nécessité de créer, créer, et encore créer ─ au point que sans la possibilité de créer de la musique, de la poésie, des livres, des édifices, ou n’importe quoi d’autre qui ait du sens, il n’a plus de raison d’être.

Il doit créer, il doit déverser de la création.

Par on ne sait quelle étrange urgence intérieure, inconnue, il n’est pas vraiment vivant à moins qu’il ne soit en train de créer.»

Traduit de Pearl Buck (1892-1973)

Sac de chport (préparation)

Je dévoile un bout de mon projet de sac de sport, qui se greffera sur mon chac au niveau des bretelles. Pour le décorer, j’ ai préparé un dessin que transfèrerai sur le devant lorsque j’aurai trouvé le tissu.

Je vous présente mon petit poney kenshi :3 Les crins sont aux couleurs des ceintures du Shorinji Kempo, l’art martial que je pratique, et la cutie mark c’est le logo.

Et le slogan qui va avec :

J’aurais tellement aimé qu’il existe une typographie Mon Petit Poney G1, ça m’aurait facilité la vie -_- Là j’ai dû vectoriser les caractères à la main, un par un, inventer les lettres qui me manquaient…

J’vous raconte pas la somme de travail que représentent ces 2 dessins. Là, j’hésite à mettre des nuages aux pieds de l’arc-en-ciel comme dans les livrets vintage.
En tout cas l’essentiel de la déco est fait, reste à trouver les matériaux de fabrication. Je n’ai aucune idée de ce que je veux comme tissu, c’est affreux :/

Ce post est un peu évolutif depuis sa publication de lundi. Je viens de créer un aperçu de l’ensemble pour avoir une idée du rendu. Je pense finalement que mettre des nuages ça va faire too much.

On m’a donné une autre idée de poney-kenshi, du coup je lui ai fait un copaing.

Comme ça ils peuvent jouer ensemble :

Japonais, chucrier

J’ai repris la pratique du japonais et lors de mon dernier cours j’ai tenté d’expliquer comment je fabriquais une salière à partir d’un petit poney ^^

おもちゃを塩を入れるものに変えります。
おもちゃの首を切ります。それから、髪を抜きます。目を溶剤で消します。鼻に穴をあけます。洗います。髪を作ります。頭に髪を付けます。体と頭の内側にニスを塗ります。模様をつけます。目を描き直します。外側にニスを塗ります。目にスパンコ‐ルを付けます。

Ça m’éclate de faire de la grammaire.

 

Pour le sucrier, je crois que je me suis lâchée sur les taches *_*

Et le poivrier dans tout cha ?

Rassurez-vous, je ne l’oublie pas dans un coin. Mais, son moulin se faisant attendre, j’ai mis de côté quelques jours la sculpture des crins.

Et puis la cutie mark m’a demandé pas mal de boulot aussi :

Comme pour la salière, j’ai cherché un plat qui se poivre assez joli à reproduire en petit. Il y a de fortes chances que le dessin soit sur fond vert mais rien n’est encore certain et il se pourrait qu’il soit sur fond orange. En tout cas, je suis contente du résultat.

Cherpents roses

Tests de coloration de pâte :

J’ai avivé le rose, terni le orange en l’éclaircissant et avivé le vert. Pour le moment je ne suis sûre que du rose et ça tombe bien car c’est la base des crins, les autres couleurs pourront être réajustées ensuite.

J’ai commencé la crinière, je veux faire des boucles ou du moins des ondulations. Voici un premier résultat en cours de séchage :

On dirait une gorgone avec des serpents roses sur la tête xD
Une pote m’a dit que ça faisait un poney/monster high =^^=

Je cherche un titre pour ce projet de salière-poivrière afin de le mettre dans mon book… des idées ?

En parlant de rose :

J’ai une super tenue de camouflage, n’est-ce pas ?

Jamais l’un chans l’autre (wip partie 1)

Je n’ai pas résisté longtemps à la tentation de faire le pendant de ma salière, disposant d’un autre poney en mauvais état :

Le pauvre a les oreilles bouffées et plusieurs taches indélébiles :/
Mais c’est pas gênant pour une custo  Du coup, j’ai procédé aux mêmes étapes que précédemment : décapitation (super facile pour celui-là), scalp, effacement des yeux et ponçage léger pour bien nettoyer.

Et l’inévitable test d’assortiment de couleurs :

Attention les yeux, ça risque de piquer un peu (normal pour du poivre ;) )

My little chalière :3

Après de longs jours de ponçage et de retouches, j’ai enfin terminé la queue. Là je l’ai collée et attends que ça sèche avant de vernir l’intérieur du corps.

Pendant ce temps j’ai retouché la crinière et verni les boutons-bijoux.

Moment de stress : mettre la tête et coller la crinière. Mais une fois fait j’étais aux anges, ça allait super bien.

Quelques heures de séchage de vernis plus tard et l’ajout des strass dans les yeux, la salière était finie.

Voilà la bête :

Je l’ai inaugurée hier soir en salant mes frites et du popcorn. =^^=
Ça fait du bien de terminer un projet.